Mister bourdon

Ce bombus me tiendrait il tête ?

Ah non, il se réchauffe les fesses au soleil !

J’adore voir ces insectes volants, pollen collé au poil, se prélasser au soleil, faire une pause dans leur mission journalière.

A savoir qu’ un bourdon vole à la vitesse de 3 m/s soit 11 km/h … Les femelles ne piquent que si elles sont en danger.
Ils sont capables de produire leur propre chaleur grâce à leur pilosité et sortent lorsque les températures avoisinent 5 degrés. Ils sont extrêmement important pour la pollinisation. D’ailleurs, il existe des élevages de bourdons pour cette cause.
Inutile de préciser qu’il faut protéger ses nids et le moindre individu de son espèce.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :