Euh..Carotte ? Non, eucaryote !

La saison des champignons était ouverte.

Ce n’est pas que j’aime particulièrement les manger. Tout d’abord il faut savoir les reconnaître, puis les cuisiner. Gluants souvenirs de champignons mal cuits, une texture que je préfère éviter.

Ce que je préfère c’est la promenade dans les bois. Je me rappelle il y a quelques années, la rencontre avec une salamandre, être bien rare dans nos régions.

Le champignon, un mystère.

Ils sont autant essentiels à l’écosystème que les insectes.
Ils sont dit hétérotrophes (incapacité de se nourrir par leurs propres moyens) contrairement aux plantes qui sont autotrophes (qui se nourrissent par leurs propres moyens). Leur manière de se procurer la nourriture permet de les classer en trois groupes:

  • Les champignons parasites: ils s’attaquent à des êtres vivants entraînant des désagréments, leur dépérissement ou leur mort.
  • Les champignons saprophytes ou saprotrophes: ils jouent un rôle essentiel dans l’écologie des sols forestiers. Ce sont des décomposeurs, ils recyclent les matières mortes: feuilles, bois, cadavres, etc. Ils permettent ainsi le renouvellement de l’humus.
  • Les champignons mycorhiziens ou symbiotiques: ils vivent en association avec un végétal (ex. un arbre). Le champignon se nourrit de glucose fabriqué par la plante et, en échange, il va favoriser la croissance de l’arbre en lui offrant de l’eau, des sels minéraux ainsi qu’une protection contre les parasites.

Les champignons sont aussi indispensable pour notre organisme. Ils composent, en autre, notre microbiote intestinal. Les intestins, notre deuxième cerveau. A ne pas négliger.
En leur absence, un déséquilibre se créer et nous voilà prêt à accueillir des maladies typiques de notre société, du fait de notre très mauvaise alimentation.

Cette image a un attribut alt vide ; le nom du fichier est dsc3098.jpg

Un petit savoir inutile pour terminer ?
Le Codyceps, Ophiocordyceps unilaterali, de son petit nom, s’attaque aux fourmis. L’insecte le respire, les spores prennent contrôle de son système musculaire, pousse la fourmi à quitter sa fourmilière, monter dans les arbres, la fourmi est totalement sous contrôle du champignon. Elle meurt et le champignon sort de son corps pour s’étendre dans l’arbre .Il est aussi appelé le champignon qui transforme en zombie…….


Cette image a un attribut alt vide ; le nom du fichier est dsc2328-bi.jpg

Le confinement n’est favorable qu’à la nature qui va pouvoir préparer tranquillement son hiver, sans être constamment déranger par l’humain. Plus de cueilleur de champignons, ceux-ci vont pouvoir nourrir les animaux. Ceux ci d’ailleurs auront un répit d’1 mois sans être chasser par ces bipeds qui ont le plaisir de tuer un être sans défense. J’ai écrit ceci avant que la fédération des chasseurs autorisent la chasse en cette période de confinement. Non mais sérieux ? Ça me met en rage de savoir que le gouvernement empêche les gens de sortir mais autorise des tueurs en série à continuer leur lobbie meurtrière.


Merci à https://marceljerome.com/ pour les infos qui m’ont aider à faire cet article.

4 commentaires sur « Euh..Carotte ? Non, eucaryote ! »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s